Tous les articles LeHibou  >  Le freelance est-il un produit international ?

Le freelance est-il un produit international ?

Publié le 23/03/2018

  • FreelanceInternational
  • StatutFreelance
  • LeHibou

freelance international

Assurément, oui ! Le développement du travail indépendant est constaté à l’échelle planétaire, encore plus largement que la mutation numérique à l’échelle de la France. Partout, on observe d’une part la réduction des charges dans les entreprises, le recours à des talents sur des besoins ponctuels, et d’autre part l’envie d’entreprendre et d’être son propre patron.

Les freelances à la conquête du monde

En plus d’avoir un nom qui vient de l’anglais, le freelance possède une certaine universalité. En effet, ce statut se retrouve aux 4 coins du globe.

La France compterait un bon million de freelances. Côté voisins européens, le freelancing est en plein essor, que ce soit en Hollande (+ 88 % d’indépendants entre 2000 et 2013) ou en Pologne (+ 93 %) avec un Etat très protecteur de ses concitoyens). En Italie par contre, la précarité est un réel frein par le paiement à la commission, doublée d’une fiscalité très lourde (40 % des revenus) qui empêche le statut de se développer comme c’est le cas ailleurs.

Aux Etats-Unis, les travailleurs indépendants (c’est-à-dire ayant un autre statut que la relation de subordonné à une entreprise via le salariat) représentent plus de 30 % de la population active. En chiffre, cela donne plus de 50 millions de personnes … D’ici 2040, de grands experts annoncent la mort du travail traditionnel, à l’instar du penseur Vivian Giang.

En Afrique aussi, des agences de mise en relation de donneurs d’ordres de freelances ont vu le jour comme Afreeklance. On observe le phénomène dans les grandes villes qui bénéficient d’une bonne connexion Internet et de l’intégration à la webosphère.

L’Asie n’est pas en reste avec un développement exponentiel de l’urbanisation, des technologies liées à Internet et du coworking.

Il est certain que dans les 25 prochaines années, le travail va poursuivre sa mutation au profit du travail entre particuliers et du travailleur indépendant.

Les freelances francophones : main d’œuvre cheap très prisée

Le français est une langue parlée dans de nombreux pays à travers le monde. Avec le besoin accru en contenus web, un grand nombre d’entreprises françaises préfèrent avoir recours à des freelances étrangers, notamment par le biais de plateformes en ligne de mise en relation.

Le phénomène se retrouve à plusieurs échelles :

  • Les entreprises qui sous-traitent la rédaction à des rédacteurs français ou étrangers (africains ou malgaches notamment)
  • Les rédacteurs français qui sous-traitent eux-mêmes à d’autres rédacteurs français moins chers ou bien étrangers

Le freelance n’a pas toujours les mêmes compétences, charge à l’entreprise utilisatrice de calculer le rapport qualité / prix par rapport à ses exigences et non uniquement via le prise des investisseurs.

Même phénomène avec les anglophones, l’anglais étant la première langue utilisée dans l’informatique (langue des échanges professionnels et des logiciels informatiques). En Inde, les pros de l’informatique sont légion, on les sollicite notamment pour le développement web et le stockage de données mais également le marketing digital. D'ailleurs, grâce à la maîtrise de l'anglais ou de n'importe quelle autre langue, tout freelance français peut lui aussi s'exporter à l'étranger, fort de compétences uniques !

 

Si le freelance doit savoir faire mouche, des agences de talents vont se développer pour pouvoir placer la compétence au bon endroit au bon moment. Envie de surfer sur la vague avec un accompagnement personnalisé ? Rejoignez tout simplement LeHibou !


Vous êtes freelance ?

  • visibilité freelance Obtenez de la visibilité auprès des clients finaux
  • trouver mission régie Trouvez une mission longue en régie
  • mission ssii Une commission inférieure à celle pratiquée par les SSII