Tous les articles LeHibou  >  L’uberisation des ESN passe par le freelancing

L’uberisation des ESN passe par le freelancing

Publié le 26/12/2018

  • ConsultantInformatique
  • LeHibou
  • Décalé
  • Marché
  • Ssii
  • Esn

consultant informatique

Tous les secteurs sont aujourd’hui touchés par la digitalisation de l’économie, un secteur est notamment en plein renouveau celui des ESN (Entreprise de Service Numérique) anciennement SSII (Société de Service Ingénierie Informatique). Le modèle économique du secteur outre les projets au forfait et les TMA repose sur l’Assistance Technique (AT, anciennement "régie").

Un mot sur l'AT

Comment cela fonctionne ? Le processus est simple, cela consiste pour une ESN à engager un consultant informatique et à le déléguer sur une mission chez un client. Une mission peut avoir une durée de maximum 3ans pour des raisons légales. L’ESN fonctionne avec un système de facturation à la journée travaillée, on parle de TJM (Tarif Journalier Moyen). Apres chaque contrat chez le client terminé, le consultant de nouveau disponible est en « intercontrat » et c’est aux commerciaux de l’ESN de lui trouver une nouvelle mission.

Le marché est conséquent : on compte plus de 200 000 consultants informatiques répartis dans plus de 3000 ESN.

Une alternative aux ESN : le freelancing

La situation du secteur est favorable au consultant, la pénurie des profils experts dans les métiers de l’informatique a pour conséquence un marché de l’emploi inversé : les candidats ont l’embarras du choix dans les propositions d’embauche et sont en position de force. Certains consultant pour plus de liberté on fait le choix du freelancing, on parle alors de consultants indépendants. Employé dans aucune ESN, ils font les démarches seuls pour trouver les missions qui leur conviennent et fixe leur propre tarif. Le principal problème que rencontrent les freelances est la difficulté d’avoir accès aux missions des grandes sociétés françaises. Leur service achat "référencent" un panel limité de prestataires informatique pour (entre autre) négocier des tarifs avantageux, les consultants indépendants sont donc obligés d’être "portés" commercialement par des ESN référencées pour accéder à ces missions. Le point noir de cette situation est le manque de transparence : les clients ne sont généralement pas au courant que le consultant est indépendant et celui-ci ne connait souvent pas le tarif auquel l’ESN le vend.

L'émergence de nouvelles solutions : les plateformes de freelances

Face à ce constat, un nouveau type d'ESN émergent en jouant la carte de la transparence : elles ne salarient aucun consultant et proposent à ses clients uniquement des freelances avec des process adaptés.

Ce nouveau modèle se rapproche du management de transition, poussé par la croissance du freelancing (+ 11% par an dans l'informatique) et des nouvelles politiques favorables et plus flexibles que le CDI (portage salarial, micro-entrepreneurs, CDI de chantier, Contrat de Projet, etc). LeHibou fait parti de ces nouveaux acteurs en proposant une alternative au modèle classique déjà existanten proposant une plateforme en ligne recensant des dizaines de milliers de consultants en recherche de mission en AT. Les clients peuvent présélectionner en ligne les consultants qui les intéressent ou bien transmettre leur recherche aux équipes LeHibou qui vont s'occuper du matching et mener les entretiens de préqualification. Cette nouvelle offre intéresse particulièrement les grandes sociétés ayant des difficultés à trouver des consultants et qui peuvent de moins en moins se passer de la manne grossissante des consultants indépendants représentant 10% des consultants informatiques à l'heure actuelle.


Vous êtes freelance ?

  • visibilité freelance Obtenez de la visibilité auprès des clients finaux
  • trouver mission régie Trouvez une mission longue en régie
  • mission ssii Une commission inférieure à celle pratiquée par les SSII