LeHibou révolutionne la prestation de services informatiques

apport affaire

1- Sélectionnez un consultant

Ou alors transmettez-nous votre appel d'offre, nos équipes s'en chargent

Recherche freelance informatique

2- Evaluation du consultant

Nos experts reçoivent physiquement le consultant en entretien

Rémunération apport affaire

3- Suivi de mission et facturation

LeHibou contractualise avec vous et facture chaque mois le nombre de jours travaillés par le consultant dans vos locaux

Nos consultants Hiboux pour "ingénieur informatique industrielle"

Plus de 500 hiboux disponibles

L'ingénieur en informatique industrielle garantit le développement d’un nouveau projet informatique. Il est aussi chargé de veiller à la sécurité du système et à sa flexibilité dans le temps. Il peut être amené à travailler sur des missions d’informatique embarquée (sur des véhicules militaires par exemple), sur les nouvelles technologies ou bien sur la téléphonie.

Les missions de l'ingénieur en informatique industrielle

Cet ingénieur en informatique travaillant dans le domaine industriel évaluer l’existant, les machines déjà en place, pour voir les modifications à apporter et les développements à prévoir. A partir des spécifications du client, l’ingénieur en informatique industrielle va  intervenir sur la conception logicielle.

La partie relative aux tests de l’application occupe une bonne partie de son temps afin d’évaluer sa robustesse, détecter les bugs et proposer des corrections immédiatement.

Il peut passer du temps sur le terrain lorsque sa mission comporte une amélioration des conditions de travail ou de la productivité des automates. Comment ? En développant de nouveaux logiciels et programmes informatiques. Ses compétences techniques peuvent également l’amener à créer de A à Z un poste automatisé ou apporter des modifications à un parc existant. Pour ce faire, il est à l’écoute des utilisateurs et doit aussi clairement analyser les éventuels dysfonctionnements dans une chaine de production. Selon le budget de la société, l’ingénieur en informatique industrielle peut par moment effectuer davantage de paramétrage de logiciels existants que de développement de nouveaux programmes.

Une fois que l’ingénieur en informatique industrielle possède une certaine expérience et qu’il s’est spécialisé dans un domaine d’application, il peut envisager de poursuivre sa carrière dans le conseil. Recruté comme consultant, il peut travailler sur un seul projet de A à Z comme un projet de télécommunications VOIP, c’est-à-dire Voix sur IP. L’ingénieur en informatique industrielle doit s’assurer que le projet est flexible, pouvant être modifié dans le temps simplement, tout en étant ultra sécurisé.

Compétences de l'ingénieur en informatique industrielle

L’ingénieur en informatique industrielle est un expert multiple, notamment en électronique et en informatique. Il possède des compétences techniques parmi lesquelles on retrouve le plus souvent la maîtrise des éléments suivants :

  • SGBD et utilitaires SGBD
  • Visual studio
  • Eclipse
  • Labview
  • Microsoft SQL Server
  • MySQL

Il possède un sens de l’écoute aigu ainsi qu’un sens pratique développé. Volontaire et féru de challenge, il ne doit pas hésiter à sortir de derrière son ordinateur pour trouver l’origine d’une panne. 

Il est ce qu’on appelle un bon communicant, il peut travailler en équipe et s’adapter facilement tout en expliquant les phases de développement en langage technique ou vulgarisé selon ses interlocuteurs.

Parcours et formation de l'ingénieur en informatique industrielle

Pour accéder à ce poste dans le numérique, il faut avoir effectué une formation longue bac + 5  comme :

  • Un master 2 science et technologie du logiciel ou une spécialisation en Génie électrique et informatique
  • Une école d’ingénieurs

Rémunération de l'ingénieur en informatique industrielle

En France, un ingénieur en informatique industrielle touche en moyenne 4300 Euros brut mensuel soit plus de 51 K euros à l’année, hors prime. Le débutant dans ce métier peut commencer avec un salaire autour de 2500 euros nets mensuels (dans les PME plus que dans les grands groupes) avant de progresser avec l’expérience.