LeHibou révolutionne la prestation de services informatiques

apport affaire

1- Sélectionnez un consultant

Ou alors transmettez-nous votre appel d'offre, nos équipes s'en chargent

Recherche freelance informatique

2- Evaluation du consultant

Nos experts reçoivent physiquement le consultant en entretien

Rémunération apport affaire

3- Suivi de mission et facturation

LeHibou contractualise avec vous et facture chaque mois le nombre de jours travaillés par le consultant dans vos locaux

Nos consultants Hiboux pour "Technicien d'exploitation Unix"

Plus de 500 hiboux disponibles

Le technicien d'exploitation Unix s’occupe de la mise en place des moyens de production et des systèmes d’information d’une entreprise. C’est grâce à lui qu’un ordinateur peut effectuer différents programmes en simultané par différents utilisateurs. Ce spécialiste doit garantir leur bon fonctionnement et œuvrer à l’optimisation de l’existant. Il peut travailler en CDI ou en tant qu’indépendant (missions plus ou moins longues), soit seul soit par le biais d’une SSII.

Principales missions du technicien d'exploitation Unix

Le technicien d’exploitation, spécialisé en Unix, peut avoir un grand nombre de tâches :

  • Gestion des incidents
  • Maintien en conditionnel opérationnel
  • Sauvegarde Netbackup
  • Paramétrage et hotline de messagerie exchange
  • Best practicies ITIL
  • Gestion de la CMDB (base de données de gestion de configuration)

Il peut être chargé de la mise en œuvre d’un système Unix sur n’importe quelle plateforme matérielle.

Selon le détail de la mission, le technicien d’exploitation Unix peut travailler avec une autre équipe afin de réaliser des interventions de proximité.

Compétences professionnelles et humaines du technicien d'exploitation Unix

Le technicien d’exploitation Unix est spécialisé en Unix, système d’exploitation à la fois multiutilisateur et multitâche créé en 1970. Il lui est demandé de maîtriser les différents interprétateurs de commandes Unix (Shell) et installations des utilitaires (traitement de texte, assembleur, messagerie, etc.).

Toutefois il doit posséder des connaissances larges en informatique. Le plus souvent, ce profil peut justifier d’une bonne connaissance dans les domaines suivants :

  • Langages de programmation : Java Script, SQL, HTML, Shell, C
  • Softwares : Unix (HP-Ux, Solaris et / ou Aix), Windows, Linux
  • Outils informatiques : TNG, Visual TOM, etc.


La connaissance des bases de dorées Oracle est requise pour la plupart des missions ainsi que les normes de sécurité informatique en vigueur.

Le niveau d’anglais doit être bon (niveau professionnel) pour garantir des échanges internationaux en langage technique. Enfin, le technicien d’exploitation Unix doit faire preuve d’une bonne organisation et d’une capacité de synthèse, le tout en travaillant en autonomie. Bien sûr, le goût pour le travail en équipe est recherché pour une bonne intégration et un bon partage d’informations.

Quelle formation pour un technicien d'exploitation Unix ?

Le technicien d’exploitation Unix suit le plus souvent un parcours universitaire, notamment un BTE informatique ou une Licence Pro en informatique. Un parcours en école supérieure d’informatique de type SupInfo est aussi une voie intéressante.

Certaines offres de mission stipulent une expérience de plusieurs années avec une formation courte, par exemple en exploitation d’environnements informatiques de production.

Il est possible de compléter un parcours par une année de mastère comme le Mastere « Ingenierie des Systemes Informatiques Ouverts ».

Les formations professionnelles sont aussi très recherchées, voici quelques exemples de formations suivies par des techniciens d’exploitation Unix en activité :

  • IBM Power System
  • Continue IBM PowerHA SystemMirror 7
  • Orsys Securite système et réseaux
     

Salaire du technicien d'exploitation Unix

Combien gagne un technicien d’exploitation Unix ? La plupart du temps, ce profil touche entre 25 et 30 K euros bruts par an. Avec l’expérience, il peut évoluer sur un poste d’analyste et ainsi décrocher une rémunération supérieure à 35 K euros annuels.

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à comparer les avantages du freelancing par rapport au salariat !