Guide pour travailler en freelance informatique

Le travail en freelance informatique présente plusieurs avantages, et permet à de nombreux professionnels de s’épanouir dans leur quotidien. Toutefois, avant de lancer son activité indépendante, il s’agit d’être bien renseigné. Choisir son statut juridique, définir ses offres, prospecter … Toutes ces tâches, nécessairement nouvelles pour un salarié en reconversion, doivent être abordées avec méthode.

Pourquoi travailler en freelance informatique ?

Travailler en freelance informatique octroie plusieurs avantages. Cela permet notamment de :

Bénéficier d’une rémunération plus élevée

Travailler en freelance IT implique un mode de rémunération différent du salariat. En effet, le salarié est habituellement payé à la journée. Son contrat de travail peut éventuellement prévoir des primes, mais la base de sa rémunération est fixée et constante. À l’inverse, le travailleur indépendant informatique signe des contrats de prestation, mission par mission. C’est donc en fonction des services rendus à son client qu’il est payé.

Ce mode de rémunération peut être difficile à gérer pour le professionnel en reconversion. En tant qu’entrepreneur, travailler en freelance informatique implique de surcroît d’abandonner la protection sociale du salariat. Cependant, travailler en freelance informatique peut conduire à gagner un chiffre d’affaires assez élevé. Selon l’activité exercée, la différence de rémunération entre emploi salarié et statut indépendant varie, et parfois de façon importante. Ainsi, il est commun qu’un travailleur passe en statut indépendant pour améliorer son train de vie. De plus, en France, le statut micro-entrepreneur permet au travailleur indépendant de bénéficier d’avantages fiscaux jusqu’à 72600€ de chiffre d’affaires (barème 2022).

Profiter d’une plus grande liberté temporelle

Par ailleurs, travailler en freelance informatique permet souvent de profiter d’une liberté accrue. Or, pour un travailleur indépendant, la liberté est avant tout horaire. En effet, un emploi salarié s’accompagne souvent de contraintes en matière d’emploi du temps. Il faut être sur site à une heure donnée, pointer en arrivant, pointer en partant … Au contraire, travailler en freelance informatique autorise à faire sonner votre réveil à l’heure désirée (voire pas du tout).

Bien sûr, la liberté temporelle du freelance doit tout de même être relativisée. Son activité l’amène parfois à prendre des rendez-vous, ou à assister à des réunions.

Profiter d’une plus grande liberté spatiale

Pour certains professionnels, travailler en freelance informatique rime plutôt avec liberté de mouvement. Là encore, il n’y a pas de freelance informatique dont les clients surveillent le temps passé dans les locaux. Et parfois même, l’activité exercée permet de travailler presque exclusivement à distance. Cette liberté permet de plus facilement déménager, voire de partir en voyage pendant l’année.

Néanmoins, il faut là encore relativiser quelque peu cet avantage. Dans l’informatique, un emploi salarié peut parfois s’exercer en télétravail, pour une liberté presque équivalente. Et à l’inverse, une activité freelance peut parfois obliger à être présent chez les clients. Ce sera le cas s’il faut, par exemple, intervenir sur le matériel de l’entreprise. Ce peut aussi être le cas lors d’une mission de formation du personnel.

Exercer des missions variées

Comme tout juste suggéré, la variété des missions que le freelance informatique peut accomplir est souvent importante.

En principe, sauf à travailler en SSII, le salarié collabore plutôt avec la même société pendant plusieurs années. Son emploi peut aussi rester le même durant toute cette période, avec le risque de l’ennui qui guette.

Au contraire, travailler en freelance informatique rime avec un quotidien moins redondant. D’abord, travailler en freelance informatique oblige à gérer son activité comme un entrepreneur. Entretenir son carnet d’adresses, soigner la relation avec ses clients, faire sa comptabilité fait partie du quotidien du freelance informatique. Ensuite, chaque nouveau contrat signé peut aller avec nouveau type de mission à accomplir. Avec des besoins qui diffèrent en fonction des clients, le freelance informatique aura souvent à proposer des solutions originales.

Et en outre, travailler en freelance informatique implique souvent de passer contrat avec de nouvelles personnes. Ainsi, le freelance informatique est régulièrement amené à découvrir une nouvelle société, et à rencontrer de nouveaux collaborateurs.

Les compétences à avoir pour travailler en freelance informatique

Pour travailler en freelance informatique, les compétences à maîtriser dépendent du poste visé :

Administrateur réseau

Lorsqu’il exerce en tant qu’administrateur réseau, le freelance doit comprendre comment fonctionne l’échange de données dans l’entreprise. Il doit être formé à l’emploi des outils informatiques nécessaires pour son activité. Souvent, son métier le conduira à surveiller la performance du système, ainsi qu’à la détection d’éventuelles failles de sécurité. En outre, l’administrateur réseau freelance doit profiter d’une connaissance étendue des différents systèmes d’exploitation existants (Linux, Windows, Mac Os …). Cela l’aidera à gérer les permissions et droits d’accès sur le réseau informatique, une mission également commune pour lui.

Consultant CRM

Le consultant informatique indépendant peut également être spécialisé en CRM. Son travail a alors deux facettes. D’un point de vue technique, il doit pouvoir assurer l’installation de logiciels CRM tels qu’Hubspot ou Salesforce. Il doit aussi pouvoir les paramétrer pour les intégrer au système informatique de l’entreprise. Par ailleurs, ce consultant freelance informatique doit également fournir à l’entreprise des conseils stratégiques. Formé en marketing, il peut proposer des solutions pour mieux fidéliser une clientèle, ou pour améliorer la réputation de la société.

Développeur d’applications

Lorsqu’il est recruté sur un projet d’application, le freelance informatique peut venir en renfort du personnel de l’entreprise. Le recours à un prestataire s’impose parfois à cette dernière, surtout quand elle doit tenir des délais serrés.

Mais souvent, le développeur d’applications freelance sera aussi employé pour sa maîtrise d’une technologie de pointe. En effet, la programmation informatique est une activité en constante évolution. Langages et nouveaux frameworks paraissent régulièrement, avec de nouvelles possibilités fonctionnelles. Or parfois, une entreprise ciblant un but précis et ponctuel trouvera plus rentable de faire appel à un spécialiste pour une mission courte plutôt que d’investir dans la formation de ses salariés.

Chef de projet informatique

En tant que consultant freelance informatique, un chef de projet est souvent appelé pour gérer un projet délicat, ou particulier. On attend donc qu’il ait une connaissance étendue des différents cadres méthodologiques de gestion de projet. C’est à cette condition qu’il peut s’intégrer avec réactivité à l’entreprise cliente. De la même façon, il doit parfaitement maîtriser l’usage des logiciels courants de gestion de projet.

Parfois, le chef de projet freelance peut aussi intervenir pour une mission de formation. Aujourd’hui, l’entreprise peut notamment chercher une expertise en pratiques agiles, pour mettre à niveau son personnel. Écoute, bienveillance et empathie doivent alors faire partie des qualités du freelance.

N’oubliez pas de perfectionner vos soft-skills

D’une manière générale, les soft-skills sont de toute façon importants à cultiver pour le freelance informatique. En effet, la gestion de sa propre activité l’oblige à être plus polyvalent. Par ailleurs, trouver de nouvelles missions et garder ses clients suppose un savoir-vivre particulier. Ainsi, travailler en freelance informatique doit aller de pair avec écoute et empathie. En indépendant, le meilleur professionnel est celui apte à écouter les besoins de ses clients, à les comprendre et à les rassurer sur les solutions déployées. Surtout si vous vous situez sur un marché concurrentiel, travailler en freelance informatique vous obligera aussi à cultiver des notions de marketing.

Les démarches pour travailler en freelance informatique

Commencer à travailler en freelance informatique suppose de passer par trois étapes :

La détermination de vos offres de services

D’abord, le lancement d’une activité suppose de définir le domaine de compétences dans lequel vous serez spécialisé. Parfois, le travail que vous exercez en tant que salarié peut aussi s’exercer en tant que freelance. Dans ce cas, la conversion est plutôt simple. Cependant, travailler en freelance informatique peut aussi exiger certaines adaptations. En recrutant un freelance, une entreprise s’attend parfois à bénéficier d’une vue d’ensemble dans un secteur donné.

Prenons l’exemple du CRM. Un professionnel peut déjà avoir exercé une activité de maintenance en tant que salarié. Mais en devenant freelance, le même professionnel peut avoir à collaborer avec des clients qui ne sont même pas encore équipées de logiciels CRM. Sa mission consistera alors, en premier lieu, à conseiller son client sur le meilleur choix pour lui. Le travail n’est alors plus vraiment le même. De technicien, le freelance doit passer à sachant, et avoir cultivé une connaissance étendue des différentes offres sur le marché.

Pour autant, un freelance informatique peut très bien décider également de rester dans un rôle purement technique. Mais dans ce cas, il lui sera tout de même essentiel de sonder le marché, pour estimer le volume de demande dans ses compétences propres. Parfois, l’expertise dans un logiciel donné ne permet pas de trouver de missions régulières. Le freelance devra alors se reconvertir dans l’expertise d’un outil plus répandu.

Le choix de votre statut juridique

Pour travailler en freelance informatique, il faut aussi choisir un statut juridique. Ce choix est obligatoire pour agir dans la légalité, cotiser et payer ses impôts. En France, la droit octroie deux possibilités :

Micro Entreprise et société

D’une part, il est possible d’avoir un statut pleinement indépendant. Avec un chiffre d’affaires inférieur à 72600€ (barème 2022), on peut travailler en freelance informatique avec une microentreprise. Ce choix est presque toujours préférable. En effet, il dispense d’obligations comptables, et s’accompagne d’avantages fiscaux.

Avec un chiffre d’affaires supérieur à 72600€, l’entreprise freelance informatique doit par contre être déclarée en tant que société. On peut alors créer une EURL ou une SASU. Les différences entre ces deux formes sociales sont subtiles, et ne seront pas détaillées ici. Pour résumer brièvement, la SASU permet de disposer d’une relative protection sociale, en échange de cotisations plus élevées.

Portage salarial

Si vous souhaitez travailler en freelance informatique avec une protection sociale, c’est aussi pour le portage salarial que vous pouvez opter. En effet, le portage salarial permet de cumuler certains avantages freelance informatique avec ceux propres au statut de salarié. En portage salarial, vous trouvez vos clients en toute autonomie, mais une société tierce, dite de partage, signe pour vous les contrats de prestations. À l’égard de cette société de portage salarial, vous êtes plutôt engagé avec un contrat de travail, au sens du droit français. Le portage salarial freelance vous permet ainsi de percevoir des indemnités maladies, et même parfois des indemnités chômage. En d’autres termes, votre statut est en quelque sorte un statut de « freelance informatique salarié ». Attention toutefois, travailler comme salarié freelance implique le versement de  cotisations, qui entameront forcément votre bénéfice. C’est là le revers de ce statut juridique.

La recherche de vos premières missions

Enfin, la dernière étape consiste à trouver vos premières missions freelance informatique. Or, pour favoriser vos chances de trouver rapidement du travail, il vous faut connaître les méthodes les plus efficaces aujourd’hui …

Comment trouver vos missions pour travailler en freelance informatique ?

Pour trouver vos missions freelance informatique, trois possibilités s’offrent à vous :

Faire fonctionner votre réseau

Si vous êtes un salarié en reconversion, vous pouvez commencer par sonder votre actuel employeur. Selon une étude récemment publiée par Izy Freelance 1.58% des sociétés recrutant des freelances déclarent avoir déjà eu des demandes de leurs employés pour passer en contrat indépendant. Par ailleurs, même si votre employeur ne voulait pas vous donner votre première mission freelance informatique, il pourrait vous mettre en relation avec une entreprise intéressée. Voilà autant de raisons de garder une bonne relation avec son ancien patron.

En outre, vous pouvez aussi mobiliser vos collègues, voire vos amis et votre famille. Dans leur entourage, ils pourraient connaître une entreprise ayant besoin de vos services.

Opter pour des propositions spontanées

Envoyer spontanément votre CV à des entreprises représente une seconde option pour trouver vos premières missions. En plus d’envoyer votre CV, il est alors essentiel de définir précisément vos services. Vous pouvez ainsi expliquer pourquoi vous avez pensé que l’entreprise visée puisse avoir besoin de vous. 

S’inscrire des plateformes de mises en relation

Enfin, s’inscrire sur une plateforme freelance constitue votre dernière alternative pour trouver une nouvelle mission. Bien qu’il existe en France plusieurs plateformes, LeHibou est sans doute la mieux adaptée pour travailler en freelance informatique. En effet, LeHibou a l’avantage d’être spécialisé dans le secteur de l’IT. Ainsi, c’est uniquement dans l’informatique que travaillent les quelque 65 419 freelances inscrits à ce jour chez nous. Travaillant avec des PME comme avec de grandes entreprises françaises, 97% de nos clients sont satisfaits de nos services.

Parmi les avantages de la plateforme LeHibou, il y en a deux notables pour travailler en freelance informatique. D’une part, vous profitez avec LeHibou d’un cadre contractuel sécurisé, qui réduit le risque d’impayés. D’autre part, LeHibou vous permet de choisir entre la réponse à des offres de mission existantes, ou la création de vos offres de services personnalisées.

Avec LeHibou, vous avez juste à fixer votre taux journalier moyen, et vous trouverez au plus vite du travail.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne Manquez Pas