LeHibou révolutionne la prestation de services informatiques

apport affaire

1- Sélectionnez un consultant

Ou alors transmettez-nous votre appel d'offre, nos équipes s'en chargent

Recherche freelance informatique

2- Evaluation du consultant

Nos experts reçoivent physiquement le consultant en entretien

Rémunération apport affaire

3- Suivi de mission et facturation

LeHibou contractualise avec vous et facture chaque mois le nombre de jours travaillés par le consultant dans vos locaux

Nos consultants Hiboux pour "Architecte applicatif"

393 hiboux disponibles

Un Architecte Applicatif fait partie de la Direction des Architectures, elle-même intégrée à la DSI d’une entreprise. Il détermine les cibles (référentiels et standards d'architectures), assure leur déploiement et veille à la cohérence de l’architecture des applications par rapport à l’architecture de référence.  Il conçoit l’architecture de nouvelles applications du système d’information tout en accompagnant les équipes projets qui utilisent les frameworks. Il peut travailler en ESN pour un projet sur mesure, chez un éditeur de logiciel ou en freelance.

Missions de l’architecte applicatif

Son rôle consiste à accompagner les transformations digitales et applicatives et à intervenir sur des projets stratégiques ayant recours à des technologies nouvelles. Après l’analyse des architectures logicielles existantes, il conduit des études sur l’implémentation de fonctionnalités nouvelles. Il peut choisir lui-même les fournisseurs, puis suivre la réalisation des projets. C’est à lui que revient la réalisation de la cartographie applicative du système.

On attend de lui qu’il garantisse l’adéquation entre les besoins exprimés et les normes et les solutions proposées. Il doit aussi assurer le support technique aux équipes opérationnelles et délivrer des conseils en tant qu’architecte expert pour garantir la pérennité du SI (cohérence et sécurité). Il communique notamment les règles et les standards d’architecture définis aux développeurs.

En plus de la mise en place de méthodes, de solutions correctrices, il gère les cycles de vie des applicatifs. À l’aise avec le code, il procède à des contrôle qualité et sécurité afin de certifier les applications développées.

L’architecte applicatif mène une veille technologique pour proposer des optimisations des systèmes d’information.  

Compétences de l’architecte applicatif

Le métier d’Architecte logiciel/applicatif demande de développer et de configurer les logiciels en respectant les règles de sécurité et les standards techniques. L’architecte applicatif doit posséder des compétences en informatique technique :

  • Environnements Java J2EE et frameworks usuels
  • Architecture fonctionnelle et technique de SI
  • Intégration (rédaction d’un plan d’intégration)
  • Développement web (javaScript, JEE, AngularJS)

Posséder une double compétence .NET et Java peut valoriser un profil.

Cet expert sait comment gérer les risques. Quelles sont les actions dédiées ? L’élaboration d’une cartographie des risques et d’une démarche de sûreté fonctionnelle.

L’architecte applicatif doit maîtriser la mise en production et la maintenant des solutions implémentées (création de tests). Son expertise se traduit par la rédaction des documents techniques. Il dispose d’un bon esprit de synthèse et d’une capacité à transmettre ses compétences lors de la formation de collaborateurs ou utilisateurs. On attend qu’il sache construire un modèle de données.

Une bonne communication en français et un anglais technique sont indispensables.

Bon à savoir : la maîtrise du référentiel TOGAF et des connaissances en big data sont souvent recherchées.

Parcours et formation de l’architecte applicatif

Une formation supérieure d’Ingénieur ou un parcours universitaire en informatique de niveau bac + 5 permettent d’accéder à ce poste. Selon les offres, des Certifications SAP peuvent être exigées.

Une expérience de plusieurs années en conception technique et développement peut aussi être un bon tremplin pour devenir architecte applicatif. 

Quelle est la rémunération de l’architecte applicatif ?

Le salaire moyen pour ce métier se situe entre 35 et 40 K€ / an.

Un expert peut espérer toucher une rémunération très élevée avoisinant les 80-100 K € / an.