Freelance Informatique.

Engagez un freelance réputé et autonome dès maintenant.

  • 32 000 talents disponibles check
  • 14 ans d'expérience en moyenne check
  • 92% de nos missions sont renouvelées par nos clients check
man












Logo vinci
Logo Nature & Decuvertes
Logo Carrefour
Logo BNP PARIBAS
Logo Allianz
Logo SNCF

Une expérience premium pour toutes vos missions

Obtenez une sélection de profils sur-mesure

Choisissez le bon freelance pour votre projet

Trouvez le profil idéal pour votre projet ou votre équipe parmi nos 40 000 inscrits.

Rencontrez seulement les experts pertinents

Obtenez une qualification de l'expert sélectionné

Nous rencontrons chaque consultant présélectionné pour évaluer sa motivation, sa technique et son relationnel.

Un suivi précis de vos missions

Démarrez votre projet avec votre partenaire

Nous vous présentons le freelance et nous finalisons les termes. Dès le démarrage, un Account Manager vous suit de A à Z !


300 entreprises ont déjà trouvé leur bonheur sur LeHibou - soyez la prochaine !

Tout savoir sur le métier de Freelance informatique

Depuis 2017, le métier de freelance informatique a le vent en poupe. En effet, de plus en plus de Directions des Systèmes d’Informations (DSI) ont recours à des prestataires externes pour réaliser certaines missions spécifiques au sein d’une entreprise. Ces derniers sont des consultants experts dans leur domaine, qui interviennent avec les équipes internes de leur client sur un projet précis, qu'importe le secteur d'activité. Qu’il s'agisse de sécuriser les données, de gérer les serveurs, de s’occuper de l’intelligence artificielle ou encore de la conception de sites web, la palette d’activités qu’ils sont à même de réaliser est vaste. Les freelances en informatique font partie des indépendants avec un profil recherché et aux compétences les plus demandées par les différentes entreprises qui existent. Ce n’est donc pas un hasard si cet emploi, avec son mode de vie atypique, séduit toujours plus les professionnels, que ce soit pour exercer en direct ou par le biais d’une plateforme. Qu’est-ce qu’un freelance en informatique exactement et comment créer sa propre activité en tant qu’indépendant, c’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

C'est quoi un freelance informatique ?

Avant toute chose, il est important de noter qu’un freelance, par son statut administratif, n’est pas salarié d’une entreprise. En effet, c’est un travailleur indépendant aux compétences multiples et au profil recherché. La relation, lorsqu'il travaille sur un projet avec les clients, est donc toute autre. Contrairement à un employé, lorsque l’on est freelance, il n’existe aucun lien de subordination pour aucune mission. Le freelance informatique, grâce à ses nombreuses compétences, peut alors travailler avec plusieurs entreprises de différentes tailles et sur différentes missions, qui peuvent être ponctuelles ou de longue durée.

Le développeur en informatique indépendant peut exercer son emploi de différentes façons pour un client ou en passant par une plateforme. Au sein d’une structure, sa mission peut être de s’occuper de :

  • la sécurité réseau ;
  • les bases de données ;
  • le site web en tant que développeur ;
  • l’intégration de logiciels ;
  • l’intelligence artificielle.

Généralement, cet ingénieur est la personne chargée de réaliser un audit du système d’information du client avec lequel il collabore. Il prodigue ses meilleurs conseils quant aux différents moyens qui existent face à des problèmes donnés. Son activité est de mettre en place les offres les plus appropriées pour les entreprises, ou de mettre à jour les applications déjà existantes, afin qu’elles répondent au mieux aux soucis rencontrés par les structures. Le freelance informatique, avec ses compétences et profils multiples, gère la migration des données importantes et sensibles vers un espace de stockage plus sécurisé. Enfin, il peut être amené à former les équipes de son client selon les nouveaux processus qu’il installe et le projet dont il a la gestion.

Globalement, les compétences de ce consultant sont à mi-chemin entre celles d’un codeur, d’un développeur web, d’un formateur, d’un ingénieur, d’un administrateur et d’un consultant.

Les avantages d'être freelance informatique

Il existe de nombreux avantages à être freelance informatique. Étant donné que c’est une personne au profil recherché avec un statut d’indépendant ou en collaboration avec une société de portage salarial, le développeur est libre d’organiser son emploi du temps en fonction des offres qu’il a avec son client ou du projet en cours. Le lien de subordination n’existant avec aucun chef, il n’est pas non plus exposé à d’éventuelles sanctions de la part d’un employeur. Il s’agit d’un consultant qui intervient pour le compte de ses clients, en direct ou par le biais d’une plateforme.

Être freelance apporte de nombreux avantages, notamment en ce qui concerne le mode de vie, qui est beaucoup plus libre. En France, de nombreuses personnes découvrent ce statut un peu par hasard, mais décident de le conserver pour tout le confort qu’il procure. En effet, s’éloigner du salariat apporte une certaine autonomie et qualité de vie :

  • il est possible de définir soi-même les plages horaires de travail sur un projet et de gérer son temps. Vous êtes votre propre chef ;
  • il est plus simple de maîtriser la charge de travail ;
  • il est envisageable de faire du télétravail ou de collaborer à distance ;
  • il est réalisable de choisir de travailler sur les missions les plus intéressantes.

Enfin, ces consultants, grâce à leurs profils variés, ont souvent une meilleure rémunération que celle des salariés. En effet, le travailleur indépendant fixe librement son tarif journalier moyen, en fonction de son temps de travail et des charges attenantes au statut qu’il choisit.

Les inconvénients du freelancing dans la tech

Il existe cependant certains inconvénients à être freelance dans la tech. Nous pourrions, par exemple, citer les éventuels défauts de paiement qui peuvent survenir après la réalisation d’un projet, ainsi que la difficulté à trouver du travail en direct ou en passant par une plateforme. En ce sens, être ingénieur freelance informatique peut être un emploi précaire. Bien que l’informatique reste un secteur moins touché par les baisses d’activité, il faut être prêt à affronter cette réalité, afin de se donner les moyens de réussir.

Pour éviter les défauts de paiement après avoir rendu les services demandés, même en portage salarial, il est nécessaire de se renseigner auprès de juristes, afin de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires et d'être armé en cas de litige. En revanche, le développeur, avec son profil très recherché, peut aussi être amené à affronter de très grosses charges de travail en fonction des offres en cours. Malgré la grande liberté qu’offre le statut, il est possible de devoir occasionnellement travailler certains week-ends, ou d’augmenter son volume horaire journalier. Le salaire est, certes, plus important, mais vous aurez des charges à payer, dont le montant dépend du régime choisi.

Il est important de noter qu’en tant que freelances, vous serez les seuls maîtres à bord grâce à vos profils diversifiés. Vous devrez donc tout gérer de front : vos clients, l'administratif, la gestion du budget, la mission à réaliser, la communication ou encore la prospection. L’organisation est le maître-mot. Enfin, il est important de noter que dans le cas où le consultant ne se déplace pas dans les bureaux de son client, il doit souvent travailler seul depuis son domicile. Ce métier demande parfois de faire face à un isolement important.

Quel tarif adopter ?

Le freelance informatique est libre de fixer ses tarifs à ses clients comme il l’entend selon son propre mode de calcul et son profil. Le tarif journalier moyen dépend de plusieurs facteurs comme le prix du marché pour son expérience, les services rendus, la durée de la mission, le mode de facturation souhaité, si l’offre est effectuée sur une plateforme, etc. Il est possible de le fixer en partant d’un tarif horaire minimum qui vous permet à la fois de payer vos charges et de vous rémunérer.

En fonction de l’expertise, certains freelances informatiques peuvent atteindre un tarif journalier moyen de plus de 800 euros. Aussi, il est important de prendre en compte que les tarifs des indépendants dans ce secteur ne sont pas les mêmes sur toute la France. Ils sont généralement plus élevés à Paris qu’en province.

Les missions longues durées (à partir de trois mois minimum) sont souvent moins bien payées que les missions ponctuelles. En revanche, elles offrent la possibilité d’avoir un emploi de façon plus pérenne. Enfin, les tarifs peuvent se baser sur un montant unitaire ou forfaitaire, selon la mission. Tout cela est à négocier avec les clients au moment de l’engagement en fonction des offres. Enfin, une grande structure, tout comme une plateforme, auront tendance à avoir leur propre grille tarifaire. Dans ces cas-là, il est parfois compliqué d’imposer son tarif journalier malgré les profils parfois très compétents.

Néanmoins, pour pouvoir avoir une idée plus claire des tarifs à adopter, il est recommandé de commencer le démarchage ou la négociation avec trois tarifs journaliers moyens différents :

  • le tarif minimum de sécurité, en dessous duquel vous ne pourrez pas travailler au risque de ne pas rentrer dans vos frais ;
  • le tarif cible, pour lequel vous souhaitez avoir la mission ;
  • le tarif demandé, à partir duquel il vous est possible de démarrer une négociation.

En moyenne, le tarif journalier moyen des profils débutants se situe aux alentours de 350 euros (hors plateforme pour freelances). Ce tarif est revu à la hausse en fonction de l’expertise et des spécialités.

Qu'est-ce qu'un bon freelance informatique ?

Un bon freelance en informatique est une personne au profil atypique, avec une expérience de consultant au sein d’une Société de Services Informatiques (SSII) ou qui a déjà eu un emploi au sein d’une Direction des Systèmes d’Information (DSI) et qui souhaite maintenant avoir davantage d’autonomie.

Cet ingénieur du web est un expert dans son domaine, véritable chef d’orchestre capable de passer du développement à l’administration des systèmes, tout cela en gérant la sécurité informatique. Les domaines d'interventions étant très variés, le freelance informatique est une sorte de référent dans son secteur et pour les entreprises pour lesquelles il est capable de proposer différentes offres et services.

Il est ainsi capable de réaliser des audits des différents systèmes d’information, de faire du développement web, de stocker des données confidentielles dans des espaces virtuels sécurisés, de mettre en place lui-même différentes solutions sous forme d’application et de conseiller sur les meilleures options à choisir en ce qui concerne les besoins informatiques de l’entreprise par laquelle il est missionné.

Comment trouver ses premières missions ?

Il est possible de trouver ses premières missions avec un client en faisant de la prospection, en direct ou par le biais de plateformes en ligne. Réalisée avec sérieux et un peu de patience, la prospection, à terme, peut amener d’excellents nouveaux clients. N’hésitez donc pas à intégrer des plages de prospection dans votre emploi du temps.

Votre réseau sera également votre meilleur allié afin de dénicher vos premières offres. Le bouche-à-oreille est, en effet, un très bon moyen de se faire connaître et de signer des contrats. Les prestataires cherchent souvent des personnes de confiance. C’est donc tout naturellement qu’ils demandent conseil à leur entourage, qui peut certainement vous recommander.

N’hésitez pas à être présent en ligne afin de faire connaître vos activités de consultants freelances informatiques. C’est une étape essentielle et un outil puissant pour inciter vos prospects à vous faire confiance. Les plateformes sociales professionnelles, par exemple, sont véritablement les réseaux idéaux pour se faire connaître lorsque l’on est indépendant ou en portage salarial, et de trouver certaines offres intéressantes. Il est aussi possible d’utiliser certaines plateformes pour freelance afin de réaliser ses premières missions, d’envoyer un CV à des recruteurs ou de participer à des salons professionnels qui ont souvent lieu à Paris ou en province.

Quel régime d'entreprise pour un freelance informatique ?

Pour être son propre chef et pouvoir générer des factures à des clients en direct ou sur les plateformes, il est obligatoire de s’immatriculer. Il existe différents statuts juridiques sous lesquels il est possible de créer sa société et d’exercer son activité de consultant indépendant :

  • l’entreprise individuelle, qui doit être dirigée par une seule personne physique. L’ingénieur, avec ce régime, est entièrement responsable de ses dettes professionnelles et engage ses biens propres ;
  • l’auto-entreprise, qui offre de nombreux avantages et qui permet de créer une entreprise individuelle sous le régime de la micro-entreprise. Avec ce régime très accessible qui apporte une certaine sécurité, les charges fiscales et administratives sont largement allégées ;
  • l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, qui permet le développement de sa société et la protection de son patrimoine personnel ;
  • l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, qui est un statut très proche de l’EIRL et qui offre approximativement les mêmes services ;
  • le portage salarial, qui permet de confier la gestion administrative à une société spécialisée dans le portage salarial. Cette dernière encaisse vos prestations, et les transforme en salaire après déduction des frais de gestion. Vous obtenez chaque fin de mois votre fiche de paye, bien que vous restiez votre propre chef. Le portage salarial permet de se concentrer entièrement sur le développement de son activité sans avoir à penser à la gestion administrative. Outre cela, il est possible de bénéficier d’une protection sociale plus complète, comme celle dont bénéficient les salariés classiques.

Dans tous les cas, il n’y a pas un statut meilleur qu’un autre. Tout dépend de vos contraintes et de vos préférences. Vérifiez donc les obligations fiscales et administratives, le niveau de protection du patrimoine personnel, ainsi que les perspectives possibles de développement et les autres avantages qui existent avant de faire votre choix.

Actuellement en France, à Paris ou ailleurs, de plus en plus d’entreprises font appel à des freelances informatiques notamment lorsqu’elles ne possèdent pas les expertises en interne. Pour une mission ponctuelle ou régulière, le consultant informatique offre son expertise technique, sa capacité d’analyse, son esprit critique, son sens de l’organisation sur un projet donné. C’est un secteur encore très porteur, que ce soit pour les TPE, les PME, ou encore les grandes entreprises. Si vous débutez, il sera toujours possible de vous inscrire sur des plateformes dédiées aux freelances.