Trouvez un architecte réseau et sécurité.

Engagez un freelance réputé et autonome dès maintenant.

  • 65 000 talents disponibles check
  • 11 ans d'expérience en moyenne check
  • 92% de nos missions sont renouvelées par nos clients check
Architecte Réseau et Sécurité
Logo vinci
Logo Nature & Découvertes
Logo Carrefour
Logo BNP PARIBAS
Logo Allianz
Logo SNCF

Une expérience premium pour toutes vos missions

Obtenez une sélection de profils sur-mesure

Choisissez le bon freelance pour votre projet

Trouvez le profil idéal pour votre projet ou votre équipe parmi nos 65 000 inscrits.

Rencontrez seulement les experts pertinents

Obtenez une qualification de l'expert sélectionné

Nous rencontrons chaque consultant présélectionné pour évaluer sa motivation, sa technique et son relationnel.

Un suivi précis de vos missions

Démarrez votre projet avec votre partenaire

Nous vous présentons le freelance et nous finalisons les termes. Dès le démarrage, un Account Manager vous suit de A à Z !


300 entreprises ont déjà trouvé leur bonheur sur LeHibou - soyez la prochaine !

Trouvez un architecte réseau et sécurité


Les missions d’un architecte réseau et sécurité


L’architecte réseau et sécurité est chargé de déterminer et structurer les choix techniques de la sécurité des systèmes d’information. Son travail est d’analyser les risques ainsi que les vulnérabilités des systèmes et des équipements. Il définit et préconise les architectures techniques de référence, qui répondent aux exigences de l’organisation pour laquelle il œuvre (interopérabilité, fonctionnalités à offrir, etc.).

Il élabore, en outre, les politiques et standards de sécurité qui s’appliquent à l’organisation. Ainsi, il produit les livrables documentaires nécessaires ainsi que les spécifications utiles. Il produit et rédige la documentation de spécifications et de conception. En parallèle, il est aussi amené à composer les stratégies de test sécurité ainsi que les documents de sécurité nécessaires aux différentes homologations.

L’architecte réseau et sécurité est également tenu de s’assurer que les fournisseurs ainsi que les développeurs respectent les exigences fixées en matière de cybersécurité. Il doit, pour ce faire, vérifier leur bonne prise en compte dans l’implémentation des différents systèmes.

Enfin, l’architecte réseau et sécurité est chargé d’analyser les incidents et les problèmes remontés, et de proposer des plans d’action pour les contrer. Il effectue donc des reportings réguliers sur les incidents rencontrés. C’est lui qui assure la coordination des travaux de l’équipe technique, leur formation continue et l’accompagnement des ingénieurs. 

Les compétences d’un architecte réseau et sécurité


L’architecte réseau et sécurité doit être doté de certaines compétences techniques, notamment en informatique. En l’occurrence, il doit avoir une parfaite maîtrise des différents systèmes d’exploitation (Linux, Unix, Windows, OS, etc.). Il doit, en outre, avoir une connaissance accrue des langages de programmation, des protocoles et réseaux de télécommunication ainsi que des architectures réseaux Proxy.

Il doit également avoir connaissance des environnements et des solutions cloud, ainsi que des environnements et solutions mobilité. Pour mener à bien ses différents projets, il est nécessaire qu’il sache procéder à l’analyse fonctionnelle des architectures.

En ce qui concerne la sécurité informatique, l’architecte réseau et sécurité doit maîtriser de manière approfondie l’analyse des risques, et connaître les normes et règlementations qui y sont associées. Il doit connaître les différentes techniques de sécurisation des réseaux, des développements, des logs, ainsi que les techniques de durcissement de logiciels et de filtrage de réseaux.

En matière de soft skills, ce professionnel doit se montrer rigoureux et méthodique, afin de ne laisser aucun détail passer dans son analyse de la structure réseau existante. Il doit savoir prendre du recul et étudier avec précision les besoins de son client.

Parce qu’il travaille en équipe, il doit avoir un bon relationnel et être pédagogue. Il doit être curieux afin d’assurer une veille constante. Les technologies évoluent très rapidement. Aussi, il doit être capable de s’adapter. 

Votre société a-t-elle besoin d’un architecte réseau et sécurité


Si votre structure a besoin de méthodologies inhérentes à la sécurisation de ses systèmes d’information, tant sur les parties logiciels qu’infrastructures, il ne fait nul doute que vous devriez contracter les services d’un architecte réseau et sécurité.

En effet, cet expert sera à même de vous accompagner dans le développement de vos systèmes de sécurité. Son rôle sera de vous assurer que les choix techniques et technologiques des projets IT et métiers respectent les exigences de sécurité de votre structure.

Ce professionnel, qui constitue l’autorité technique sur les architectures de sécurité, définit les modèles de sécurité et vous accompagne sur le développement des architectures de sécurité au sein de votre système d’information. Tout cela, en cohérence avec votre stratégie IT ainsi que les politiques de sécurité de votre organisation.  

La rémunération d’un architecte réseau et sécurité


En France, l’architecte réseau et sécurité junior touche en moyenne entre 40 000 et 50 000 euros brut par an. Avec davantage d’expérience, l’architecte réseau et sécurité senior peut espérer avoir un salaire compris entre 60 000 et 90 000 euros brut par an.

Notez que ce salaire peut être amené à évoluer selon les structures pour lesquelles ce professionnel exerce (éditeur de logiciels et entreprises informatiques, secteur bancaire, des télécommunications, etc.).

L’architecte réseau et sécurité peut également être freelance. Qu’il ait le statut d’autoentrepreneur ou qu’il rejoigne un cabinet d’experts en cybersécurité, ce professionnel propose généralement un Tarif Journalier Moyen (TJM) qui varie entre 500 et 800 euros. 

Quels outils pour construire une architecture de sécurité de l’information ?


L’architecture de sécurité de l’information est une architecture de sécurité qui permet de contrôler le réseau qui contient les communications locales étendues et distantes. Elle offre également la possibilité de comprendre son fonctionnement et d’assurer sa surveillance.

Pour construire une architecture de sécurité de l’information, l’architecte réseau et sécurité utilise différents outils :

  • Un pare-feu, pour inspecter les paquets et les contrôles d’accès. En matière d’architecture de la sécurité de l’information, le pare-feu est une sorte de périphérique qui assure l’implémentation de la politique d’accès et de sécurité. 
  • Un système de détection et de prévention d’instruction (IDS/IPS). Disposer d’un IPS ou d’un IDS est essentiel dans une architecture de passerelle sécurisée. L’IDS ou l’IPS permet de détecter les intrusions potentielles ou les violations de la politique de sécurité.
  • Un service proxy valable pour les protocoles HTTP, HTTPS, STMP, FTP. De cette façon, les protocoles applicatifs seront surveillés de façon efficace.