Trouvez un analyste SOC.

Engagez un freelance réputé et autonome dès maintenant.

  • 40 000 talents disponibles check
  • 11 ans d'expérience en moyenne check
  • 92% de nos missions sont renouvelées par nos clients check
Analyste SOC
Logo vinci
Logo Nature & Découvertes
Logo Carrefour
Logo BNP PARIBAS
Logo Allianz
Logo SNCF

Une expérience premium pour toutes vos missions

Obtenez une sélection de profils sur-mesure

Choisissez le bon freelance pour votre projet

Trouvez le profil idéal pour votre projet ou votre équipe parmi nos 40 000 inscrits.

Rencontrez seulement les experts pertinents

Obtenez une qualification de l'expert sélectionné

Nous rencontrons chaque consultant présélectionné pour évaluer sa motivation, sa technique et son relationnel.

Un suivi précis de vos missions

Démarrez votre projet avec votre partenaire

Nous vous présentons le freelance et nous finalisons les termes. Dès le démarrage, un Account Manager vous suit de A à Z !


Trouvez un profil Analyste SOC dans votre région


Par spécialité

Ou recherchez directement
man

300 entreprises ont déjà trouvé leur bonheur sur LeHibou - soyez la prochaine !

Trouvez un analyste SOC


Qu’est-ce que le SOC ?


À l’heure actuelle, les utilisateurs sont de plus en plus mobiles, et se connectent sur des périphériques tout autour du globe. Aussi, de multiples données et bon nombre d’applications migrent vers le cloud. Cette action, néanmoins, n’est pas sans conséquence. Elle expose davantage les ressources IT (information technology) aux menaces : malware, ransomware, phishing, etc.

Pour contrer ces menaces, les entreprises s’activent à mettre en place des dispositifs de contrôle de la sécurité des données dans le cloud. De la sorte, il est plus aisé de prévoir, prévenir, détecter et réagir à n’importe quelle attaque ou intrusion dans les systèmes d’information. Le but est de sécuriser les données au mieux.

Le SOC (Security Operations Center) désigne l’équipe chargée d’assurer la sécurité de l’information au sein des organisations. Le SOC est une plateforme de supervision et d’administration de la sécurité du système d’information. Il fonctionne par le biais d’outils de collecte, d’intervention à distance et de corrélation d’évènements.

L’objectif du SOC est de détecter, d’analyser et de contrer les incidents de cybersécurité à l’aide de solutions technologiques. Ils surveillent constamment l’activité sur les réseaux, les services, les bases de données, les applications ou même les sites Web à la recherche de comportements anormaux ou de signaux faibles pouvant compromettre la sécurité des données.

Le SOC est généralement composé d’analystes, d’ingénieurs en sécurité et de managers qui supervisent les opérations de sécurité. 

Les missions d’un ingénieur analyste SOC


L’ingénieur analyste SOC a pour rôle principal de surveiller le système d’information d’une organisation. Cet expert est chargé de détecter les activités suspectes ou malveillantes susceptibles d’impacter la sécurité du système d’information de l’entreprise.

Pour ce faire, il analyse et traite les alertes de sécurité émises par le centre des opérations de sécurité de l’organisation. Au quotidien, ce professionnel :

  • supervise et administre les solutions du Security Operating Center (SOC) ;
  • détecte et analyse les incidents et les menaces ;
  • oriente les équipes techniques quant aux solutions à mettre en œuvre afin d’assurer la sécurité du système d’information de l’entreprise ;
  • assure une veille permanente des menaces et des failles logicielles et hardwares ;
  • analyse les logiciels malveillants.


Les différents niveaux du SOC


L’organisation d’un SOC se divise en trois parties différentes. 

L’analyste SOC niveau 1


Le tiers 1, ou niveau 1, est une équipe d’analystes, dont la mission principale est de trier et qualifier les différents évènements. Ainsi, ils feront remonter les évènements nécessitant une plus grande attention au niveau 2.

Le niveau 1, en effet, effectue des analyses en temps réel. Ces dernières doivent être brèves, et basées sur des scénarios prédéfinis permettant de réaliser une première évaluation.

C’est la politique de sécurité de l’entreprise qui dicte la durée maximum de chaque analyse (souvent moins d’un quart d’heure). Dès lors que l’étude d’un évènement n’est pas terminée dans les délais impartis, elle sera remontée vers le niveau 2.

L’analyste SOC niveau 2


L’équipe du niveau 2 reçoit les alertes du niveau 1 et lance donc des analyses approfondies afin de déterminer plus précisément l’origine et les conséquences de l’évènement en cours.

À l’inverse du niveau 1, l’équipe du niveau 2 n’est pas tenue de travailler en temps réel. Elles peuvent donc allouer plus de temps à l’étude des éléments problématiques. Elles rédigent également les procédures de traitement des évènements pour le niveau 1. 

L’analyste SOC niveau 3


Enfin, l’analyste SOC de niveau 3 n’est pas présent dans tous les SOC. Son rôle est principalement d’éviter les incidents avant même qu’ils ne se produisent. Il dispose d’une expertise plus poussée que les niveaux 1 et 2.

C’est au sein du niveau 3 que sont réalisées des activités de forensic (méthode d’investigation matérielle ou virtuelle) ou de reverse-engineering (étude d’un système afin de comprendre son fonctionnement interne) afin d’analyser les incidents et d’anticiper de futurs évènements. 

Les compétences d’un analyste SOC


Afin de mener à bien ses missions, l’analyste SOC doit avoir une solide compréhension de l’informatique basique (algorithmes, bases de données, systèmes d’exploitation, etc.). Il doit également avoir une bonne connaissance des opérations informatiques, comme la gestion des terminaux ou encore l’administration des serveurs.

Il est préférable qu’il ait une bonne capacité à communiquer. Rédiger clairement et échanger avec l’ensemble des parties prenantes d’une entreprise est essentiel. Il doit s’y connaître en cybercriminalité, hacktivisme, cyberespionnage ou cyberguerre. Enfin, il doit avoir une bonne compréhension des opérations de sécurité (protection contre la perte de données, menaces internes, évaluation des risques, etc.). 

Votre société a-t-elle besoin d’un analyste SOC ?


Pour détecter les menaces, surveiller les journaux ou exécuter un logiciel SIEM (Security Information Event Management) n’est pas suffisant. Ces systèmes automatisés sont, certes, efficaces, mais avoir un analyste SOC vous assure que tout votre environnement fonctionne idéalement.

En effet, faire appel à un analyste SOC est idéal pour surveiller et protéger de façon proactive les systèmes de données de votre organisation. Le mieux est donc de réunir ces deux approches, afin de mettre une politique de détection parfaitement opérationnelle.  

La rémunération d’un analyste SOC


Le salaire médian de l’analyste SOC en France est de 48 000 euros. Ainsi, les analystes SOC juniors peuvent espérer toucher un salaire compris entre 35 000 et 45 000 euros brut par an. Avec davantage d’expérience, l’analyste SOC sénior peut lui avoir une rémunération comprise entre 60 000 et 90 000 euros brut par an.

Lorsqu’il est en freelance, l’analyste SOC propose un Tarif Journalier Moyen (TJM) généralement compris entre 350 et 700 euros. Le tarif final dépend de ces expériences ainsi que des diplômes de l’expert. 

Comment trouver un analyste SOC ?


Pour trouver un analyste SOC, vous pouvez entamer des procédures d’embauche. Pour ce faire, vous devrez rédiger une offre d’emploi alléchante, trier parmi les candidatures, recevoir les candidats potentiels et faire votre choix final. Notez, cependant, que cette démarche est souvent longue et onéreuse.

La solution alternative est de trouver un analyste SOC freelance. Ces consultants sont souvent rapidement disponibles, et tout aussi expérimentés. LeHibou est une plateforme de freelance qui recense des centaines de profils d’analystes SOC. Vous n’avez besoin que de quelques minutes pour trouver l’expert idéal pour vous accompagner.

N’attendez plus, et trouvez dès à présent un analyste SOC prêt à rejoindre votre structure le temps d’une mission.